INDEX DE BIENVENUE

Eddy M’BOYO BOFENDA
artiste invité par l’Alliance Champlain et venu de Kinshasa, République démocratique du Congo, durant la Semaine de la langue française et de la Francophonie en Nouvelle-Calédonie

ALLIANCE CHAMPLAIN – 1985-2020    35e anniversaire

Réunion du mardi 7 juillet à partir de de 17 h 30 à la Maison des associations

On rentre par la cour située derrière le bâtiment de l’ancienne école Marguerite Lefrançois , quartier de l’Orphelinat) stationnement aisé dans la cour de l’ancienne école

 POINTS QUI SERONT ABORDÉS

 Clôture effective de la cagnotte constituée pour venir en aide à Eddy Mboyo

Report du repas du 35e anniversaire de l’Alliance Champlain (qui n’avait pu avoir lieu
le 19 mars dernier) au samedi  01/08/2020 à l’Eau vive à 11 h 30. S’inscrire auprès
de Yanick Pètre-Hickson

Une causerie sur la francophonie en Louisiane animée par Cécile Briand
précédera le repas

Projet de nouvelles expositions sur les 10 Mots 2020 (Le collège de Boulari est partant)
Programmation d’une soirée au mois de septembre à l’occasion du prochain forum francophone

 Questions diverses                                                                                                                                                                                                                                 Le Bureau


L’artiste Eddy MBOYO BOFENDA de Kinshasa a été invité par l’Alliance Champlain pour célébrer la semaine de la langue française et de la francophonie qui était prévue du 14 au 23mars 2019.  Eddy MBOYO BOFENDA a dû arrêter ses prestations le 19 mars pour cause de crise du coronavirus alors qu’il était à Thio. 

Confiné depuis dans une famille d’accueil grâce à l’aide du CREIPAC et du Gouvernement,  il a vu l’espoir que ses soucis s’estompent  lorsqu’une notification de l’ambassade de la République Démocratique du Congo à Paris est parvenue à Nouméa  lundi dernier précisant qu’un vol organisé par le gouvernement congolais s’apprêtait à rapatrier ses ressortissants en souffrance en France.

Un vol affrété auprès d’AIRFRANCE était programmé pour vendredi prochain. L’artiste était nommément prévu parmi les passagers. Son départ de Nouméa fut alors accéléré et lundi soir, il prenait l’avion pour PARIS, compte tenu qu’il n’ y avait aucun autre vol avant vendredi.

Malheureusement pour des raisons liées à de nouvelles dispositions inconnues en Nouvelle-Calédonie au moment de son départ, il n’a pu prendre le vol Tokyo-Paris. Les autorités japonaises n’ont pas fait preuve de beaucoup de compassion, lui indiquant qu’il irait en prison s’il ne retournait pas à Nouméa ! Ce qui est un comble, c’est qu’il a dû repayer un billet d’avion pour regagner Nouméa par le même vol qui l’avait amené. Arrivé ce mardi soir à Tontouta, il a été confiné en vingt-et-unnaine (14+7).

Il est actuellement au Chateau Royal où il semble très déprimé. Nul ne sait quand un autre rapatriement sera programmé d’autant qu’il n’y aura pas de vols commerciaux avant une durée indéterminée, l’aéroport de Kinshasa étant toujours fermé..

Depuis le 19 mars, Eddy MBOYO n’a plus aucun revenu, alors que son avenir était assuré chez lui, « tant un artiste particulièrement reconnu. Le peu de disponibilités acquises pendant son séjour ont été utilisées par des envois de mandats pour subvenir à sa famille de Kinshasa qui vit désormais dans la précarité.

Un appel à la solidarité a été lancé.

Les 3 problèmes soulevés à l’escale de TOKYO :

  • Une attestation de déplacement international dérogatoire, en raison du coronavirus, est obligatoire. Personne à Nouméa ne l’en a averti. ll a été embarqué à Tontouta sans problème.
  • Un visa court (il en avait obtenu un pour 9 jours lundi après-midi au bureau des visas) n’était plus suffisant. Désormais, un visa longue durée serait exigé pour rentrer dans l’espace Schengen. Le bureau des visas à Nouméa l’ignorait.
  • Absence de billet d’avion commercial  Paris Kinshasa. Et pour cause, il s’agissait d’un voyage officiel et non commercial. Il en avait la preuve avec lui. TOKYO n’a pas voulu comprendre.

Contacts : Cécile BRIAND 50 80 32     – Daniel MIROUX 92 98 43

 Les dons peuvent être envoyés à : ALLIANCE CHAMPLAIN 
BP 8133   – 98807 NOUMÉA SUD  
ou déposés sur le compte bancaire ci-après indiqué :  BNP : 17939 09110 04909300117 49

Un grand merci par avance : Le Président de l’Alliance Champlain, Daniel

BIENVENUE SUR LE SITE DE L’ALLIANCE CHAMPLAIN !

Bonjour à nos visiteurs. N’hésitez pas explorer notre site de fond en comble et découvrez nos initiatives de défense et promotion de la langue française en Nouvelle-Calédonie, mais aussi de préservation des langues d’origine du monde kanak, le peuple premier.

                                         
                                                                                               

Pour les trouver, consulter le site : www.dismoidixmots.culture.fr/

—0Oo—     

ALLIANCE CHAMPLAIN – association de type loi 1901, créée en 1985 

Journal Officiel de la Nouvelle-Calédonie, 19 mars 1985 – RIDET 167486.001 – ISSN 1297-6822

1 RUE DE SALONIQUE – BP 8133- 98807 NOUMÉA CEDEX – NOUVELLE-CALÉDONIE
Contact : Président de l’association, directeur de publication, Daniel MIROUX : alliance-champlain@lagoon.nc 
Rédactrice en chef et administratrice du site, Ghislaine RIVATON : champlain@lagoon.nc – +687.81.02.07

Hébergement du site www.alliance-champlain.asso.nc chez NEAWEB

21 rue des Dalmatiens 98810 MONT-DORE – Ridet 912924.002

                   

Tous droits de reproduction réservés sauf autorisation spéciale – Mise à jour :  2 juin 2020

 

 

Les commentaires sont fermés