Forum Francophone du Pacifique 2018 – Port-Vila au Vanuatu

Pour la première fois depuis sa création, le Forum francophone du Pacifique créé en 2009 à l’initiative de Gabriel Briault, ancien membre du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et du journaliste Wallès Kotra*, s’est exporté au Vanuatu.

La conduite de ce projet d’envergure a été assurée, sous l’égide de M. Bernard Deladrière, membre du Gouvernement chargé de la Francophonie,  par le Centre de Rencontres Internationaux du Pacifique (CREIPAC) animé par Mme Valérie Meunier, sa directrice depuis 2016, ainsi que par la très active Alliance Française de Port-Vila.

L’Alliance Champlain, bien que représenté par son président Daniel Miroux, n’y était pas associée officiellement. Ainsi le concours  Le Pilou des Mots, créé en 2009 par notre association,  « sur commande », du Gouvernement, n’a pas été organisé cette année.

 

                                                                   

                                                         Photos prises par/et avec le Président de l’Alliance Champlain : On reconnait M. Deladrière, Mme Brigid Morel, sa cheffe de cabinet, M. Daniel Miroux aux côtés des organisateurs.

 

 Pour tout savoir sur cet événement important pour la promotion et la diffusion de la langue française dans le Pacifique Sud, qui associait le Vanuatu, le pays frère de notre Caillou, rendez vous sur le site du gouvernement de La Nouvelle-Calédonie :

https://gouv.nc/actualites/03-05-2018/main-dans-la-main-pour-le-11e-forum-francophone

https://gouv.nc/actualites/18-09-2018/la-francophonie-se-conjugue-au-vanuatu

L’Alliance Champlain qui, depuis 35 ans, très modestement – mais avec l’aide assurée de l’État représenté en Nouvelle-Calédonie, par la Missions aux affaires culturelles, ainsi que celle des principales administrations calédoniennes,  Gouvernement, Province Sud, Ville de Nouméa – œuvre à la défense et à la promotion de la langue française, ne peut que se réjouir de l’essor récent pris par la Francophonie dans le Pacifique Sud. 

Le point d’orgue de cette politique résolue pour affirmer la présence de notre langue et de notre culture dans l’hémisphère Sud, fut en 2016, l’affiliation de la Nouvelle-Calédonie à l’Organisation Internationale de la Francophonie, en temps que Pays associé.

Depuis lors, le Président de la République Française, dans  son discours du 20 mars 2018 prononcé lors de la Journée internationale de la langue française et de la Francophonie, a réaffirmé l’engagement de la France pour la promotion et la diffusion de la langue française dans le monde, le français étant l’une des six langues officielles de travail de l’Organisation des Nations Unies.

*directeur exécutif du pôle Outremer France télévisons et parallèlement Président du Conseil d’administration de l’agence de développement de la culture kanak (ADCK).

Nota bene : le prochain Sommet de la Francophonie va se tenir les 11 et 12 octobre à Érévan en Arménie. Le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie sera représenté par M.  Bernard Deladrière.

https://www.francophonie.org/XVIIe-Sommet-de-la-Francophonie.html

Les commentaires sont fermés