Dictée du Pacifique 2019

Dictée du Pacifique 2019

Pour la 4ème année consécutive, l’Alliance Champlain organisait la Dictée du Pacifique, rendez-vous très apprécié des amoureux de la langue française et de l’orthographe qui quelle que soit la météo, ne sauraient rater le rendez-vous.

 Comme les années précédentes, un auteur calédonien, en l’occurrence une autrice,  a été retenue pour la compétition lexicale. Les adolescents à partir de 12-13 ans jusqu’à 17 ans ont pu se mesurer à leurs aînés. Les meilleurs parmi ces derniers ont été départagés par un texte comprenant des mots difficiles dont la langue française a le secret.

L’Alliance Champlain remercie vivement la Cie TOTAL qui a offert aux gagnants adultes des bons d’essence d’une valeur de 5 000 F ainsi que la Banque de Nouvelle-Calédonie qui a fourni les stylos aux quelques 70 participants, sans omettre la Bibliothèque Bernheim qui s’est chargée de la préparation des copies (même modèle que des copies d’examen).

 

Les gagnants de la Dictée du Pacifique 2019

Catégorie Juniors, 13 à 17 ans

1er prix :         Lilia AH-TOY-JUS

2ème prix :   Jules VANDERSTOKEN

Jules, âgé d’à peine 13 ans fut le plus jeune candidat de la Dictée.

3ème prix :  Clara HOOREBELCK

Catégorie Seniors

1er prix : Solange CASSIN

2ème prix : Soïzick CHAMAGNE

3ème prix : Nadine MARTIN

 

                

 

La remise des prix de la Dictée du Pacifique est toujours un moment charmant et bon enfant, les lauréats étant satisfaits de s’être déplacés et bien sûr d’avoir été primés et mis à l’honneur.

Surtout la joie et la fierté des jeunes est toujours une merveilleuse récompense pour les membres de l’Alliance Champlain qui organisent cette fête de la langue française. Elle les remercie chaleureusement donc pour leur participation ainsi que tous les autres candidats moins chanceux mais qui ont joué le jeu avec gentillesse et humour aussi.

 

 

Déroulement de la Dictée

L’Alliance Champlain ne boude pas sa satisfaction devant le succès, pour la quatrième année consécutive, de la Dictée du Pacifique dont elle a repris l’organisation en succédant au Secours Catholique (voir les rubriques Dictée depuis 2016).

Près de 70 personnes se sont déplacées, préférant sans doute se mesurer à l’épreuve d’orthographe dans la fraîcheur de la grande Salle d’honneur de la mairie de Nouméa plutôt que d’affronter la canicule.

L’équipe de membres de l’association, désormais bien rodée, avait de bon matin, et un peu avant l’accueil du public – prévu à 13 h 30 – tout préparé dans le détail :

  • installation de tables, de tréteaux et de chaises,
  • pose de la banderole de l’association Francophonie, partage des cultures.
  • installation et branchement de l’ordinateur ; connexion avec le projecteur – un tantinet problématique en raison d’un mauvais contact de la fiche ad hoc fournie par la mairie – pour l’affichage du power-point de correction de la dictée.

Avec bien en amont, réalisation par l’association :

  • de l’affiche, 
  • des documents de travail : carnet de bons à souche enregistrant le paiement de la modeste contribution de 500 F demandée au public adulte pour couvrir les frais, les adolescents en étant dispensés,
  • des cartonnettes de prix remis aux gagnants,
  • des enveloppes contenant les récompenses, à savoir des bons de 5 000 F offerts par la Cie TOTAL Pacifique aux premiers prix ainsi qu’un petit pécule offerte par l’Alliance Champlain aux  2ème et 3ème prix de chaque catégorie.   
  • remise de petits carnets de notes offerts par la Banque de Nouvelle Calédonie ainsi que de stylos.

La même équipe a procédé, une fois la séance terminée, à la complète remise en ordre de la grande salle d’honneur de la Mairie de Nouméa mise à disposition de l’Alliance Champlain et rendue, vers 17 h, dans son état initial.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dictée du Pacifique 2019 : Le texte proposé

L’Alliance Champlain ne boude pas sa satisfaction devant le succès, pour la quatrième année consécutive, de la Dictée du Pacifique : voir nos rubriques Dictée depuis 2016. Près de 70 personnes se sont déplacées, préférant sans doute se mesurer à l’épreuve d’orthographe dans la fraîcheur de la grande Salle d’honneur de la mairie plutôt que d’affronter la canicule.

L’équipe de membres de l’association, désormais bien rodée, avait de bon matin, ensuite un peu avant l’accueil du public – prévu à 13 h 30 – tout préparé dans le détail :

  • installation chaise, de tables, de tréteaux fournis par la ville
  • pose de la banderole de l’association Francophonie, partage des cultures
  • installation et branchement de l’ordinateur ; connexion avec le projecteur – un tantinet problématique en raison d’un mauvais contact de la fiche ad hoc fournie par la mairie – pour l’affichage du power-point de correction de la dictée.

Avec bien en amont, réalisation par l’association :

  • de l’affiche,
  • des documents de travail : carnet de bons à souche enregistrant le paiement de la modeste contribution de 500 F demandée au public adulte pour couvrir les frais, les adolescents en étant dispensés,
  • des cartonnettes de prix remises, avec les lots, aux gagnants,
  • des enveloppes contenant les récompenses, à savoir des bons de 5 000 F offerts par la Cie TOTAL Pacifique aux premiers prix ainsi qu’un petit pécule offert par l’Alliance Champlain aux 2e et 3e  prix 
  • remise de petits carnets offerts par la Banque de Nouvelle Calédonie ainsi que de stylos.

La même équipe a procédé, une fois la séance terminée, à la complète remise en ordre de la grande salle d’honneur de la Mairie de Nouméa mise à disposition de l’Alliance Champlain et rendue, vers 17 h, dans son état initial.

Quant au déroulement de la Dictée, retransmise par radio dans tout l’archipel, par NC la 1ère, tout s’est parfaitement bien passé malgré quelques discussions animées au sujet de certains accords ou de temps de conjugaison, le texte de l’auteure, devant être respecté.

Le texte proposé

L’auteure justement, du passage sélectionné par l’Alliance Champlain, sur une suggestion de Mme Laly Mayerau-Lonné*, est Fernande Le Riche.

Descendante de colons du tout début de la présence française sur le Caillou, elle fut, à l’orée du siècle dernier, une institutrice renommée et très aimante des centaines d’enfants passés par l’école dont elle fut la directrice. Le texte a donc été extrait de ses souvenirs intitulés Sourep, Ambroisine et autres récits.

C’est en effet, un moment charmant et même émouvant de la Calédonie d’antan, qui fut proposé à ceux du Caillou amoureux de la langue française. Et de son orthographe parfois… facétieuse dont il faut débusquer certaines embûches.

La séance de correction, les copies anonymes ayant été échangées entre les tables pour la relecture, fut quelque peu animée. C’est que l’attrait de la langue française devient parfois une passion.

Cependant après moult discussions, explications, levées de doutes en référence au texte et à son contexte, plus tard, les meilleurs candidats étaient trouvés. Restait à départager les ex-aequo ! Ils eurent à écrire, sans fautes, le texte suivant, truffé de chausse-trappe, concocté par l’Alliance Champlain.

Dissimulée derrière le moucharabieh, Fernande serrait le phylactère contre son cœur. L’objet rhomboïdal n’était certes pas un vistemboir. Elle y tenait énormément, en ayant hérité depuis longtemps, bien avant que son grand-père ne fût atteint de canitie. L’amulette exhalait une odeur un peu douceâtre à laquelle elle s’était accoutumée. Elle se souvenait que l’aiëul l’avait assurée de l’innocuité du grigri.

La définition des mots était donnée au fil de la correction. Nous laissons aux visiteurs de notre site, le plaisir de les découvrir, si nécessaire avec leur dictionnaire. 

L’après-midi se conclut par la traditionnelle séance de photos de groupe rassemblant les gagnants et les organisateurs de l’Alliance Champlain qui posèrent devant les photographes professionnels et amateurs et même pour la télé ! 

Pour en voir plus sur la Dictée du Pacifique 2019 : http://ecrivainducaillou.over-blog.com/2019/03/l-alliance-champlain-et-la-dictee-du-pacifique-2019-a-la-mairie-de-noumea.html

 *elle-même, ancienne directrice d’école, membre de l’Alliance Champlain entre autres engagements pour la culture.

 

 

 

 

 

Un immense merci à la Ville de Nouméa qui met la grande Salle d’Honneur de la ville à la disposition de l’Alliance Champlain, à NC 1ère qui a diffusé la dictée par radio, à la Bibliothèque Bernheim qui prépare les copies vierges, aux IRN qui fournissent les chutes de papier recouvrant les tables, à la Cie Total et à la Banque de Nouvelle Calédonie qui soutiennent et récompensent les gagnants.

Les commentaires sont fermés