Semaine de la Langue française et de la Francophonie en Nouvelle-Calédonie, année 2015

201518e Semaine (prolongée)  de la langue française et de la Francophonie
en Nouvelle-Calédonie

14 au 27 mars 2015 – Novembre 2015
(NB : dérouler toute la page pour voir tous les reportages en actionnant les balises « more »)

Les mots que tu accueilles en 2015
amalgame  bravo  cibler  grigri inuit  kermesse  kitsch  sérendipité  wiki   zénitude

 

Déroulement de la Semaine de la Francophonie  2015

Les 10 mots de la Francophonie font depuis longtemps partie du paysage culturel calédonien. Chaque année, ils s’invitent dans les écoles, au collège, dans les médiathèques. Ils dynamisent, ils électrisent, ils favorisent la création artistique en même temps qu’ils livrent les clés d’un monde toujours plus créatif et festif.

La moisson 2015 est non moins prodigieuse que celle des années précédentes. Les surprises abondent tout autant, qui révèlent des talents insoupçonnés chez les jeunes Calédoniens. Ce miracle renouvelé depuis 1996 s’explique par l’enthousiasme inépuisable des enseignants, les moyens mis à leur disposition, l’imagination et même l’humour des adolescents faisant le reste.

La remise des prix des Collèges par le Vice-Rectorat et l’Alliance Champlain

 

La remise des prix a eu lieu le mercredi 19 novembre à 17 h à la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie. Un public nombreux, composé des enseignants et de leurs jeunes élèves se pressait dans la salle mise à la disposition du Vice-Rectorat et de l’Alliance Champlain. Les préparatifs ont eu lieu par les soins de Mme Sabine Ollivier, cadre du Centre de Documentation Pédagogique aidée de l’Alliance Champlain, avec finalement le renfort des élèves eux-mêmes, arrivés en avance.

La cérémonie, précédée des discours de présentation de Mme Mollot-Lehoullier et Daniel Miroux, Président de l’Alliance Champlain, s’est déroulée dans une ambiance particulièrement chaleureuse et animée.

De tout jeunes collégiens, encouragés par leurs professeurs, ont présenté et commenté eux-mêmes, avec une grande maitrise orale, leurs travaux tous aussi magnifiques et originaux les uns que les autres. Le jury avait d’ailleurs eu bien du mal à départager les établissements primés dont la liste est donnée ci-dessous. La langue française était à l’honneur et servie en beauté. 

Ci-dessus, les élèves du Collège Baudoux. Le jeune porte-parole après avoir décrit le déroulement et la réalisation du projet, avec l’aide de son professeur, reçoit au nom de son établissement, le 1er prix dans la catégorie Danse.

 

La cérémonie s’est poursuivie avec le sourire des gagnants, des enseignants et des organisateurs. Un groupe de jeunes chanteurs accompagné d’un guitariste a offert un charmante intermède musical et poétique.

La séance s’est terminée par le visionnage partiel de quelques oeuvres des vidéastes amateurs.

Le public et notamment les membres du bureau de l’Alliance Champlain s’est ensuite attardé devant l’exposition installée par les organisateurs notamment celle des parfums et du livre d’enluminures. Ci-dessus, une jeune enseignantes, professeur aux collèges d’Auteuil à Dumbéa et Kaméré à Nouméa, ainsi que trois membres du bureau de l’association écoutent avec une grande attention, la genèse de la création des parfums par le groupe composé d’élèves du Collège Mariotti et de CM2 de l’école voisine, Fernande Leriche.

La fête des 10 mots 2015 est finie mais l’Alliance Champlain a la joie  de proposer aux internautes, une panoplie rassemblant une grande partie des nombreuses réalisations soumises à un jury composé de membres du Vice-Rectorat (Mme Véronique Mollot-Lehoullier), du Centre de Documentation Pédagogique (Mme Sabine Olivier), de la Direction de la Culture à la Province Sud (Mme Alexia Duchesnes). Mme Ghislaine Rivaton représentait l’Alliance Champlain qui offre une dotation en livres et ouvrages de jeunesse d’une valeur de 100 000 F CFP (838 €) qui fut répartie en dons de livres sélectionnés par le CDP susnommé, entre les établissements.

Retour sur image

Le collège Tuband de Nouméa s’est vu attribuer le 1er Prix dans la catégorie Vidéo.

Ci-dessus, Véronique et Sabine visionnent une vidéo réalisée par le Collège Tuband, présentant des recettes de plusieurs pays dans le monde. L’humour irrésistible de ces binômes  de garçons, aussi peu semblables, a déclenché les fous rires du jury puis du public présent à la remise des prix. Toutes les recettes concoctées avec des ingrédients parfois surprenants et même hilarants, étaient désignées chacune par l’un des Dix mots qui accueillent. Par exemple, l’une d’elles était intitulée « Une recette inouïe pour inuits »Une autre titrait « Le kirsh du kitch ».
 

                                                            

 Le 2e prix de la Catégorie Vidéo est revenu aux 6e du Collège de Ploum pour une animation inspirée de l’Odyssée d’Ulysse.

 

Les 5e du collège Edmée Varin, Auteuil à Dumbéa, s’attribuent le 3e prix Catégorie Vidéo avec les Dangers du Numérique

Les 3e du Collège de la Foa, ont fait tourner Les trois jeunes filles…

Quant aux 2e du Lycée Lapérouse, ils se sont envolés, en catégorie Vidéo, avec Les Mots Voyageurs,
 lesquels se trouvaient d’ailleurs être de ceux qui accueillent.

 

Le Collège Edmée Varin, Auteuil à Dumbéa, s’est à nouveau distingué grâce aux 5e dans la Catégorie Arts Plastiques.
Les élèves ont confectionné une superbe pochette surprise contenant une poignée de gri-gri tous aussi drôles et astucieux  les uns que les autres.

     

En catégorie Littérature, la palme est revenue sans conteste au binôme 6e-3e du collège de Cluny, à Nouméa
qui a élaboré un merveilleux album enluminé leur valant le 1er prix des collèges.

Cet album est une petite merveille qui s’inspire des livres enluminés d’autrefois, chacun des feuillets traitant d’un des dix mots étant orné d’une lettrine.  Toute notre admiration va aux professeurs qui ont guidé les élèves pour cette très, très belle réalisation qui s’inspirait d’un art splendide du Moyen Age, période étudiée en cours d’histoire.

Cap sur le Collège Mariotti et sa splendide fresque. Un collégien facétieux salue le jury.     

      

L’exposition d’un travail tout à fait extraordinaire attendait le jury. Elle trônait dans une salle contigüe au CDI de l’établissement. Les élèves avec leur professeur de chimie et une intervenante spécialisée, véritable artiste, avaient concocté, chacun un parfum dans un flacon richement décoré et griffé d’une marque plutôt originale puisqu’elle correspondait à l’un des dix mots.

La dizaine de fragrances nommées, Gri-Gri, Almagame, Inuit, Kermesse, etc – pas un des Dix mots ne manquant à l’appel – était somptueusement mise en valeur sur un fond noir profond. Chaque parfum avait également fait l’objet d’une superbe affiche. La génèse et le processus de cette réalisation furent expliqués en détail à l’attention des visiteurs admiratifs.

Les informations supplémentaires et les compléments apportés par les enseignants et les élèves eux-mêmes ont enchanté le jury qui a décerné au binôme École Fernande Leriche & Collège Mariotti (classes CM2 et6e)  le Prix spécial du Jury dans la Catégorie « Pluridisciplinaire ».

                                                                          

 

                                              
Le jury (à gauche, Mmes Rivaton, Mollot-Lehoullier et Duchesne) avec au centre, Mme Agnès Lisnic, principale du collège ainsi que les deux enseignantes et leurs élèves (ci-dessus), auteurs de cette extraordinaire et magnifique réalisation. Sur le second cliché, on reconnait Mme Sabine Ollivier du Centre de Documentation Pédagogique.

 Catégorie Théâtre, le 1er prix a été attribué au SEGPA (Section d’enseignement  général et professionnel adapté)
 de La Foa tandis qu’en catégorie Danse, le 1er prix revient au Collège Beaudoux à Nouméa

L’Alliance Champlain ne dispose malheureusement pas d’images illustrant ces deux catégories.

Le collège Tuband de Nouméa s’est vu attribuer le 1er Prix dans la catégorie Vidéo.

Festival des Arts 2015

 Depuis plus d’une dizaine d’années, un évènement culturel permet de mettre en valeur les travaux artistiques des élèves des écoles primaires et des collèges calédoniens, rejoignant ainsi les 10 Mots de la Francophonie. Il s’agit du Festival des Arts.

La Direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie, compétente pour l’organisation de la vie scolaire dans le primaire et la mise en oeuvre des programmes, d’une part, et le Vice-Rectorat qui régit l’enseignement secondaire, d’autre part, se rapprochent pour créer cette manifestation qui donne lieu à des spectacles et de nombreuses expositions.

C’est ainsi que l’Alliance Champlain invitée du Vice-Rectorat était présente lundi 2 novembre, au Centre Culturel de la Ville du Mont-Dore qui accueillait plusieurs chorales, réunies en une seule, pour un tour de chant qui a littéralement soulevé la salle d’enthousiasme. Les enseignants et les parents d’élèves, petits frères et soeurs aussi, ont acclamé debout les 150 choristes dirigées par leur trois chefs de choeur et accompagnés  par des musiciens de très grand talent.

                                                                   

Avant le début du concert, les nombreux spectateurs ont pu admirer dans le hall d’entrée du Centre culturel, une exposition magnifique et passionnante des réalisations en Arts plastiques de toute cette jeunesse bigarrée calédonienne. On y retrouve la série des 10 mots 2015 déclinés en Parfums, oeuvre du Collège Mariotti transportée dans des urnes de plastique transparent détournées de leur vocation première, à savoir les élections !

 Pour le plus grand bonheur de tous, le répertoire très éclectique des jeunes interprètes, radieux, comprenait des chansons et chants traditionnels dont certains en langues kanak et tahitienne, ainsi que des titres en anglais, dans le cadre de l’apprentissage de cette langue.

C’était un spectacle magique de voir tous ces adolescents, dont le sérieux et la joie se lisaient sur leurs visages, dominant peu à peu leur trac. Ils étaient accompagnés de musiciens très talentueux, un batteur, et deux guitaristes, malheureusement invisibles derrière l’estrade, et d’un claviste également chef de choeur.

                                                                         

Mme Véronique Mollot-Lehoullier, Déléguée aux Actions Culturelles et Artistiques du Vice-Rectorat avec l’un des chefs de choeur et claviste. Les deux jeunes filles chantent en duo.

      La salle est debout, les choristes sont exaltés. C’est ça, la Calédonie !

Lancement à la Bibliothèque Bernheim avec Jean Goubald Kalala, poète et chanteur du Congo- Kinshasa

C’est devant un public nombreux, attentif et chaleureux qu’a eu lieu, dans les salons de notre partenaire de longue date, la Bibliothèque Bernheim, le lancement de la 18e Semaine de la Langue française et de la Francophonie en Nouvelle-Calédonie.

Après le discours d’accueil du Président de l’Alliance Champlain et les interventions de M. Pralong, le Directeur de l’Enseignement primaire et Mme Lehoullier représentant M. le Vice-Recteur de la Nouvelle-Calédonie, ce fut au slameur… de « chauffer » la salle avec trois de ses compositions dont une très amusante pirouette sur La Girouette qui fut très applaudie.

 Puis Jean-Goubald Kalala, notre « vedette » venue du coeur de l’Afrique  après s’être confortablement installé derrière le micro enchaina une série de poèmes et chansons dans un français parfait et délicieux, mais aussi dans l’une des quatre langues principales parlées au Congo-Kinshasa, le…. lingala . Il ne manqua pas non plus de nous parler de sa lointaine patrie, dont les paysages ne sont pas si différents des courbes de notre Caillou, la mer et le lagon en moins, mais qu’il aura l’occasion d’admirer durant son séjour. Durant près d’une heure, son style musical très particulier, très doux, enchanta les spectateurs au premier rang desquels plusieurs de ses compatriotes, qui probablement rameutés par « Radio Cocotier International », lui ont fait un petit triomphe.

                                    

Parmi les personnalités présentes on peut sur la photo du centre, reconnaitre Mme Seagoe, la Présidente de la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Nouvelle-Calédonie ainsi que M. Léonard Sam, Président de la Commission Culture à la Province Sud et M. Jean Claude Briault, essayiste et écrivain, anciennement membre du Gouvernement ayant promu la Francophonie dans le Pacifique par la création des Forums francophones du Pacifique en 2008. M. Briault est actuellement, conseiller municipal à la Ville de Nouméa.

Ce charmant tour de chant fut suivi d’un coquetel offert par la Bibliothèque Bernheim et l’Alliance Champlain, dont la qualité et la convivialité fut très apprécié. 

Mardi 17 mars au matin  : 
Les collégiens de Dumbéa accueillent la Francophonie africaine représentée par Jean Goubald

La tournée du chanteur des savanes avait en fait, commencé par une visite programmée par Mme Véronique Lehoullier, Déléguée académique aux activités artistiques et culturelles du Vice-Rectorat, dans le lycée flambant neuf de Dumbéa dans le quartier Apogoti. C’est alors que le terme « ambiancer », mis à l’honneur en 2014 lors de l’édition Dis-moi dix mots à la folie s’est imposé, l’immersion dans la cantine du collège constituant l’épilogue substantif de la matinée. À savoir : qui se sera souvenu de la très amusante chanson de l’humoriste Carlos en 1972 : Je préfère manger à la cantine…

Ce mardi 17 mars, au collège de Dumbéa sur mer, fut aussi le jour du lancement du concours annuel de slam en présence du chanteur Congolais Jean Goubald, des partenaires institutionnels et des lycéens lauréats de la précédente édition, originaires du Vanuatu.

 La 3ème édition du concours de slam des scolaires a été lancée officiellement par le vice rectorat ( SELCK et DAAC) et ses partenaires – dont l ‘Alliance Champlain. Cette année, plus de 400 collégiens et lycéens  s’exprimeront en langue française, en langue Kanak ou en langue wallisienne, voire celle du chanteur- slameur Congolais,  sur un sujet  en parfaite résonance avec l’actualité, « Je suis….nous sommes », le respect des droits de l’individu dans la collectivité, l’affirmation de soi, de son identité et l’expression de sa singularité au sein d’une communauté. Dixit, Mme Lehoullier.

Fête de la langue française, de la Francophonie,des langues locales et de la Poésie au Mont-Dore
18, 19 et 21 mars

Mercredi 18 mars
Rencontres avec les bibliothécaires de Pont-des-Français et les élèves CM1 et CM2 de la Ville de Mont-Dore

C’est par une journée radieuse que Jean-Goubald, accompagné de Daniel Miroux et Ghislaine Rivaton, respectivement Président et Secrétaire générale  de l’Alliance Champlain, rejoignit la minuscule mais, ô combien, dynamique bibliothèque du quartier de Pont-des-Français au Mont-Dore, talentueusement animée par  Léonie et Yvette (en robe mission rouge, sur la photo au milieu ci-dessous). Plus d’une soixantaine de scolaires de dix à douze ans accompagnée de ses  « instit », s’était déjà assise bien sagement sur les nattes déployées.

Le charisme de Jean-Goubald opéra immédiatement, le silence se fit et le jeune auditoire, sourire aux lèvres, s’imprégna du style et du talent de l’enchanteur africain. Mais la curiosité l’emportant très bientôt, les jeunes ados ne manquèrent pas de s’adonner à la toujours très cognitive séance des doigts levés, que  Jean-Goubald suscita avec gentillesse et humour. Toutes les bonnes choses ayant une fin, l’incontournable photo de groupe clôtura cette charmante entrevue entre l’artiste et ses jeunes admirateurs dont les visages illuminés furent un vrai bonheur pour les organisateurs.

 

                                                                                                                                                                                                  

                                                                                                                       

Au centre de la photo, on reconnait M. Claude Sakoumory. adjoint au Maire du Mont-Dore délégué à la Culture, et à sa gauche, Mme Rose Lallut, la Directrice de Cabinet du Maire, M. l’instituteur qui accompagnait les deux classes, le président de l’Alliance Champlain et l’une de ses adhérentes, sous leur chapeau et Jean Goubald, la guitare dans le dos.

Jeudi 19 mars
 Conférence sur les langues locales avec M. Weniko Ihage, Directeur de l’Académie des Langues Kanak
 en présence de M. Éric Gay, le maire du Mont-Dore

Léonie et Yvette, les responsables de la Bibliothèque de Pont-des-Français ont organisé une Conférence sur les langues (il y en a 28 !) parlées par la communauté Kanak de Nouvelle-Calédonie. Ce patrimoine immatériel constitue une vraie richesse culturelle dont l’Académie des Langues Kanak, fondée en 2007, a la responsabilité de l’inventorier, de recueillir ces langages auprès des Anciens avant qu’ils ne disparaissent avec eux, de les orthographier. Un vrai travail d’académicien qui passionne les spécialistes calédoniens et les linguistes du monde entier.

Weniko Ihage, le Directeur de l’ALK était donc invité pour venir exposer devant un public très motivé concernant la préservation et la promotion de la culture mélanésienne, les missions de l’établissement public qu’il dirige depuis sa création. M. Eric Gay, le maire du Mont-Dore était présent pour non seulement soutenir la démarche, mais en outre faire part aux auditeurs, de ses origines métisses. Et de raconter avec l’humour dont M. le Maire ne se départit jamais, comment sa grand’maman kanak lui enjoignait souvent de monter sur les cocotiers pour élargir sa vision de la vie.

Moment fort d’échanges sur un patrimoine culturel unique auquel l’Alliance Champlain était représentée par deux membres de son bureau, Ghislaine Rivaton, la Secrétaire générale et Michèle Beaudeau, poétesse à ses heures, auteure d’un bel ouvrage « Le Pin aux milles parures ».

Ainsi que l’a rappelé sa Secrétaire générale devant M. le Maire et M. Ihage, l’Alliance Champlain a pour objectif, outre la défense et la promotion de la Langue française, celui de soutenir la protection et la découverte des langues vernaculaires de Nouvelle-Calédonie. L’Alliance Champlain aime trop la langue française pour ne pas comprendre le souci, « l’ardente obligation »* de ne pas laisser disparaître ce trésor linguistique, parmi d’autres, que constitue les langues kanak. Car une langue quelle qu’elle soit, c’est un vecteur d’intelligence, de savoirs, d’expériences, en un mot comme en cent, de connexions entre les Hommes.

                                                                                    

 À noter également que le Président de l’association, Daniel Miroux, locuteur très compétent en iaai, la langue d’Ouvéa, a publié en 2003, 2007 et 2010, sous le label Alliance Champlain, trois ouvrages :  un Manuel de conversation et un Dictionnaire très appréciés par les natifs de ce splendide joyau de l’archipel des Iles Loyauté. (Pour en savoir plus sur ces ouvrages, cliquer dans la rubrique Publications du menu, puis sur la sous-rubrique ad hoc.)

 

Samedi 21 mars
Rencontre à la bibliothèque de Pont-des-Français au Mont-Dore avec les Poètes pour fêter la 16e Journée Mondiale de la poésie
http://www.journee-mondiale.com/105/journee-mondiale-de-la-poesie.htm

 La Journée mondiale de la Poésie, dont c’était, ce samedi 21 mars, le 16e anniversaire, depuis sa proclamation par  la Conférence générale de l’Organisation des Nations-Unies pour l’éducation, la science et la culture, lors de sa 30° session, à Paris, en octobre et novembre 1999, coïncide (est-ce ou non par un heureux hasard ?) avec la Semaine Internationale de la Langue Française et de la Francophonie qui a toujours lieu lors de la  3e semaine de mars.

Toujours est-il que le Club de la Poésie calédonien avait investi le lieu, à la grande joie de Léonie et Yvette, les bibliothécaires. Les membres, dont la Présidente du Club, Aline Mori, ainsi que Monette Goudet, Michèle Maniquant et Jean Houdan, sociétaires également de l’Alliance Champlain, ont pris tour à tour le micro pour réciter les vers de leurs poètes préférés voir les leurs.

Charmants moments captés par l’Alliance Champlain qui n’a pas résisté au plaisir de se joindre aux adeptes d’Orphée, le divin fils de Calliope, muse de la Poésie, comme chacun sait.

 

 

Jeudi 19 mars : au Rex, à Nouméa, grande soirée slam autour de  Jean Goubald

Pour mieux marquer encore ce 30e anniversaire, l’Alliance Champlain, en partenariat avec le Rex—  la très belle structure culturelle mise à la disposition des jeunes, rien que pour eux, par la ville de Nouméa — a décidé d’organiser une soirée chansons et poésie, en compagnie de plusieurs talentueux slameurs et bien sûr de Jean Goubald.

Voici le reportage de ce spectacle un rien psychédélique grâce aux éclairages irisés. Une délicieuse collation a suivi cette manifestation très festive donnée par l’Alliance Champlain pour cet anniversaire très spécial  mais aussi à l’occasion de la  Semaine de la Langue française et de la Francophonie célébrée pour la 20e fois dans le monde francophone, tout autour de la planète…

Un grand merci à la Ville de Nouméa,  à M. Manuel Touraille, le Directeur du REX et à  son équipe, Pablo en particulier. Et félicitations enfin, aux slameurs qui ont animé la première partie de la soirée.

Jean

Michaël

Israëla

Slamine

anonyme

 

Noëlle

Lindsey

 

                                                                   

                          

 

  Mercredi 18 et samedi 21 mars à Dumbéa : rendez-vous à la médiathèque

Les médiathécaires de Dumbéa ont fait preuve de beaucoup d’imagination autour des 10 mots 2015 de la Francophonie.

Ainsi, autour des panneaux ou fut installée l’exposition  Dis-moi dix mots que tu accueilles reçue de la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France par l’intermédiaire de l’Alliance Champlain, Jean-Paul a eu l’idée géniale d’accrocher les 80 drapeaux des États membres, observateurs ou associés, de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Au centre du petit hémicycle ainsi formé, on pouvoir voir la ronde des 10 mots collés sur le sol.

 

     

   

Puis, tout le mercredi après-midi fut consacré à un jeu imaginé par Marie-Aimée et Marie-Paule, inspiré des livrets pédagogiques joints à l’exposition. Il fallait, après tirage au sort de l’un des dix mots, soit le mimer, soit en donner la définition exacte par coeur, soit la rechercher dans le dictionnaire en moins de 30 secondes. La partie a rassemblé une quinzaine d’enfants dont le plus jeune avait 7 ans, les plus grands ayant jusqu’à 13 ans. Un goûter et des rafraichissements ont clôturé ce très bon moment.

  

Photo de groupe des joueurs aux 10 mots à laquelle a été conviée Ghislaine Rivaton, la Secrétaire Générale de l’Alliance Champlain,
posant devant Valérie Robelin, la directrice de la médiathèque, au dernier rang à gauche.

Le samedi suivant, Jean Goubald accompagné du président de l’Alliance Champlain a rejoint la médiathèque où devant un public attentif quoique peu nombreux en raison malheureusement d’un temps maussade, il a interprété plusieurs de ses chansons fétiches et lu son Manifeste pour la paix, écrit dans l’avion…l’ayant amené de Kinshaza à Nouméa.

                                              

Mercredi 25 mars à Voh, Province Nord

C’est Lisbeth Whaap, grand merci à elle, qui nous a transmis les très belles photos prises avec les enfants au sein de la médiathèque du village. Où l’on voit Jean Goubald écouter avec beaucoup d’attention un élève lisant un poème (première photo de la série ci-dessus)..

 

Rappel du programme de la semaine de la langue française et de la Francophonie 2015 en Nouvelle-Calédonie

 SLF2015progrV2

cliquer sur le lien ci-dessous pour ouvrir le programme ou lire ci-après.

 

Préliminaire culturel le samedi 14 mars 2015

Samedi 14 mars, septième  édition de la Dictée solidaire organisée par la Croix Rouge. Elle s’est déroulée, comme les années précédentes, dans la grande salle de la mairie à 13h30. L’Alliance Champlain étaitt partenaire de l’opération.

 Soirée officielle de la semaine de la francophonie, mardi 17 mars 2015

Ouverture officielle à 18h à la Bibliothèque Bernheim de Nouméa de la semaine de la langue française et de la Francophonie par la présentation des 10 Mots 2015 “Dis-moi dix mots que tu accueilles” et du concours s’y rapportant lancé par la Direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie ainsi que par le Vice-Rectorat avec la collaboration de l’Alliance Champlain.

Dix mots à illustrer par des récits, des poèmes, des chansons, des dessins, des arts plastiques dans tous les établissements scolaires de la Nouvelle-Calédonie, de l’enseignement primaire comme de l’enseignement secondaire dont la déclinaison se déroulera sur plusieurs mois.

La soirée sera animée par Jean GOUBALD KALALA*, chanteur du Congo-Kinshasa invité d’honneur de l’association Champlain.

 Mercredi 18 mars 2015

À la Bibliothèque de Pont des Français, 4 journées Francophonie du 18 au 21 mars. Lancement à 9h avec l’inauguration de l’exposition et la venue de l’artiste Jean GOUBALD KALALA*.

De 14 à 16h ateliers autour des 10 mots. Lancement du projet Dis-moi 10 mots de chez nous qui s’étalera jusqu’au 26 novembre.

Inauguration à la Médiathèque de Dumbéa à 14h30 d’une exposition sur les 10 Mots 2015

À 18h, prestation du chanteur Jean GOUBALD KALALA* à La Foa

 Jeudi 19 mars 2015

À la bibliothèque de Païta, inauguration de l’exposition sur les 10 mots à 9h.

À la bibliothèque Pont des Français, journée de rencontres avec Adèle JORÉDIÉ et Weniko IHAGE sur les langues locales.

Lancement du concours des Mots d’Or qui s’étalera jusqu’au mois de mai dans plusieurs lycées ainsi qu’à la C.C.I.

Le chanteur Jean GOUBALD KALALA* fera une prestation dans la Province des Iles à la médiathèque de Hwaadrila à Ouvéa à 9h45

Soirée anniversaire des 30 ans de l’Alliance Champlain qui se déroulera au Rex à partir de 18h avec l’artiste congolais.

Vendredi 20 mars 2015

Journée internationale de la Francophonie qui sera fêtée dans l’ensemble de la Francophonie.

À Pont des Français, rencontre de 9 à 12h avec l’éditrice Liliane TAURU ;

L’artiste congolais sera au collège du Sacré-Cœur de Bourail à 9h et à la médiathèque de Thio à 18h.

À Poindimié, en Province Nord, une exposition sur les 10 Mots sera aussi ouverte ce vendredi.

Samedi 21 mars 2015

Journée mondiale de la poésie. Elle sera fêtée à la Bibliothèque de Pont des Français à compter de 9h.

À la médiathèque de Dumbéa, représentation de l’artiste du Congo Kinshasa à 14h30.

À partir du 23 mars 2015

L’artiste Jean Goubald Kalala passera la deuxième semaine de son séjour calédonien en Province Nord où il sera pris en charge par l’Association des Bibliothécaires. Des représentations auront lieu à Koné, Koumac, Poindimié et Voh

Tout au long de la semaine de la langue française et de la Francophonie, les bibliothèques, les médiathèques et les librairies de Nouvelle-Calédonie seront invitées à célébrer les auteurs francophones du monde entier.

Les commentaires sont fermés