Forum francophone du Pacifique 2016 + Pilou des Mots 2016

Forums francophones du Pacifique
2016 – 9e Forum francophone du Pacifique
jeudi 3, vendredi 4 et samedi 5 novembre 2016

Pays invité d’honneur : le Vietnam  

    

Le 9e Forum francophone du Pacifique organisé par le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et le Centre de Rencontres et d’Échanges Internationaux du Pacifique (CREIPAC) a pour invité d’honneur cette année le Viet Nam, en hommage à la nombreuse communauté vietnamienne, descendant des Chang Dang.

Un point de presse a été animé par M. Bernard Deladrière, membre du Gouvernement et Mme Valérie Meunier, directrice du CREIPAC, afin de présenter les grandes lignes de cet évènement annuel important et d’annoncer notamment que les démarches ont été engagées en vue de l’adhésion de la Nouvelle-Calédonie à l’Organisation Internationale de la Francophonie. La concrétisation devrait avoir lieu lors du prochain sommet de l’OIF qui se tiendra à Tananarive les 26 et 27 novembre prochains.

Extraits du dossier de presse : Organisé tous les ans à Nouméa depuis 2008, le Forum francophone du Pacifique a pour objectif prioritaire de regrouper ponctuellement des Alliances françaises et Instituts français d’Océanie et d’Asie, des conférenciers français et étrangers, des journalistes, des artistes et des écrivains. L’objectif est de créer des synergies pérennes qui contribuent au développement de la Francophonie notamment avec la Nouvelle-Zélande, l’Australie, les pays de l’Océanie mais également avec le Japon et le Vietnam. Le deuxième objectif est de contribuer à la notoriété du CREIPAC et de son partenaire, l’Université de la Nouvelle-Calédonie, en favorisant la création de partenariats avec les pays de la zone et le développement des échanges (…) Cette année le CREIPAC a choisi d’inviter des directeurs et directrices d’Alliances françaises, des Conseillers de coopération et d’action culturelle (COCAC), relais de leurs ambassades respectives ainsi que des responsables des fédérations de professeurs de français en Australie et en Nouvelle-Zélande. Enfin d’autres personnalités majeures qui oeuvrent en faveur de la francophonie dans la zone Asie-Pacifique ont été conviées, et notamment MM. Éric-Normand Thibeault représentant du bureau Asie-Pacifique de l’OIF, Van Thiep Nguyen, Ambassadeur-Correspondant national du Vietnam auprès de l’OIF ainsi que Hoang Minh Son, Consul général du Vietnam basé à Sydney.(…) Le Forum a permis de signer des déclarations d’intention entre le CREIPAC et certaines alliances afin de favoriser les échanges et mutualiser les coûts. À terme, des espaces littéraire et culturel pourront être ouverts au sein des Alliances françaises de la zone, à l’instar de celles de Wellington et de Palmerston North. Voir aussi le site : https://gouv.nc/actualites/27-10-2016/le-vietnam-au-forum-francophone-du-pacifique

L’Alliance Champlain, à nouveau partenaire officiel de l’évènement en tant qu’organisatrice du concours Le Pilou des Mots,  avait été conviée à ce point de presse qui s’est tenu dans les magnifiques bâtiments centenaires du CREIPAC. En l’absence de Daniel Miroux, Président de l’Alliance Champlain en déplacement hors du territoire, elle était représentée par Ghislaine Rivaton, Secrétaire générale de l’association, en charge de l’organisation du concours.

En l’absence de M. Bernard Deladrière, membre du Gouvernement en charge, entres autres secteurs, de la Francophonie, retenu en métropole, c’est Mme Valérie Meunier, Directrice du Centre de Rencontres et d’Échanges du Pacifique en charge du concours qui a accueilli les hauts responsables de la Francophonie dans la région Asie-Pacifique. À savoir MM. Éric-Normand Thibeault représentant du Bureau Asie-Pacifique de l’Organisation internationale de la Francophonie, M. Van Thiep N’guyen, Ambassadeur-correspondant national du Vietnam auprès de l’OIF, ainsi que M. Hoang Minh Son, Consul général du Vietnam basé à Sydney ainsi que les délégations des Alliances Françaises et Instituts Français d’Océanie.

 Au premier rang, Madame Patricia Van Ryswyck, adjointe au maire, représentait Mme Sonia Lagarde,  Députée-Maire de Nouméa. L’édile de la ville a fait mettre en place sur les grilles de l’hôtel de ville, une magnifique exposition consacrée à l’histoire des Vietnamiens de Nouvelle-Calédonie. Outre cette initiative, Mme Lagarde a fait pavoiser la Place des Cocotiers aux couleurs de la Francophonie. Ces hommages iront sans nul doute droit au coeur de la communauté vietnamienne ainsi que des défenseurs de la langue française et promoteurs de la Francophonie, tels l’Alliance Champlain.

La cérémonie d’accueil a été suivie de la traditionnelle photo de groupe. Puis, un groupe de participants a été guidé par une représentante de l’association Témoignage d’un Passé, dans le vieux Nouville. Les visiteurs ont été non seulement impressionnés par l’histoire tragique des bagnards, mais également par l’architecture des lieux centenaires, aujourd’hui reconvertis en bâtiments administratifs, tel que c’est le cas de ceux hébergeant le CREIPAC.

Cette première après-midi, précédée d’un délicieux déjeuner offert par l’Amicale Vietnamienne, fut des plus studieuses, partagée entre deux ateliers auxquels la Secrétaire générale de l’Alliance Champlain a pu assister.

La première table ronde portait sur le thème suivants : Langue, culture et identité. Dans la première partie de l’atelier, animé par M. Lois Cutmore et Mme Danielle Payne, respectivement responsables de la Fédération des professeurs de français d’Australie et Nouvelle Zélande. Ils ont exposé les méthodes utilisées pour l’apprentissage du français, langue seconde ainsi que les difficultés rencontrées. La première est le désintérêt des étudiants qui ne voient pas l’utilité d’apprendre le français dans la mesure ou l’anglais est la première langue internationale parlée dans le monde. De fait, ce sont surtout les adultes désireux de connaitre les bases du français lorsqu’ils voyagent dans un pays francophone, mais surtout le plaisir intellectuel que procure la connaissance de notre langue et notre culture qui motivent les apprenants.

La seconde partie de ce premier atelier a été animé avec brio par M. Weniko Ihagé, Directeur de l’Académie des langues kanak qui a littéralement captivé les auditeurs, en premier lieu, la Secrétaire générale de l’Alliance Champlain. L’intervenant a longuement expliqué les difficultés rencontrées dans la transcription en alphabet latin des 28 langues recensées dans l’archipel calédonien, dont l’une est vouée à disparaitre très rapidement car elle ne compte plus qu’une cinquantaine de locuteurs. Il fut question également de lacunes dans la désignation de concepts. Des mots manquent à  telle ou telle langue pour décrire un sentiment, une pensée, bref une abstraction.  Un échange très riche s’est ensuivi avec les invités du Vanuatu très sensibles également à cette difficulté. Tous trois ont reconnu l’importance cruciale des langues véhiculaires que sont le français ainsi que l’anglais pour ce qui concerne le Vanuatu. Il n’en demeure pas moins, que le patrimoine immatériel que constitue chaque langue doit être respecté et protégé.

Le second atelier, était consacré à l’Apprentissage du français et outils multimédias, ces derniers étant désormais incontournables quasiment dans tous les actes de la vie quotidienne,, presque partout dans le monde. D’autant que grâce à la Toile, d’innombrables contenus sont accessibles, dont ceux mis en ligne dans le cadre de l’enseignement supérieur, les fameux MOOCS pour Massive Open Online Courses, soit tout simplement, en français, le télé-enseignement.

Une application originale dans ce domaine a été mise au point par les chercheurs de l’Institut de Recherche et Développement (IRD). Elle consiste à solliciter la population connectée pour la signalisation d’indices de dégradation, de pollution, de changements notables dans la topographie des terrains, l’aspect des cours d’eau ou des rivages, etc, liés aux changements climatiques ou autres causes. Les jeunes notamment, accros au portable, peuvent s’emparer du projet grâce à l’application informatique en ligne e-pop (pop = petites ondes participatives). Il leur est demandé d’envoyer par SMS la photo d’un site menacé ou d’un phénomène inhabituel, de le décrire précisément grâce à  l’application : lieu, date, heure, etc, en suivant le menu du module informatique. L’idée est géniale dans la mesure où les particuliers, à commencer par les jeunes, peuvent devenir acteurs dans la prévision d’un évènement qui peut être grave et les concerner en se répercutant sur leur  mode de vie, leur sécurité, etc. On passe alors de la jérémiade à l’action.

Ce sont Mina Vilayleck, Responsable Communication à l’IRD et Matthias Balagny, Correspondant RFI Planète Radio, Coordinateur e-pop pour le Pacifique qui ont présenté l’application à un  groupe très intéressé.

 Rencontres avec les Écrivains calédoniens à la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie
Le Pilou des Mots 2016
Exposition Chàn Dang
Merveilleuses Marionnettes sur l’eau

 

La matinée du vendredi 4 novembre était consacrée à la rencontre des délégations du Forum avec les écrivains calédoniens accueillis par Jean-Brice Peirano, le Directeur de la Maison du Livre. Elle fut honorée par Nicolas Kurtovitch et Jean Van Mai, tous deux auteurs très connus et appréciés des Calédoniens. La séance étant ouverte au public, il s’est pressé nombreux dans les salons de l’ancienne Maison Célière.

Le comédien Sylvain Lorgnier (à droite sur la troisième photo à droite ci-dessus) de la Cie des Argonautes, et Erwan Botrel, (longs cheveux frisés) slameur réputé du Caillou, proposèrent une lecture originale d’extraits d’ouvrages réputés. Dont le très beau livre du Père Apikaoua : Le prêtre et le juge, transcription de dialogues entre le religieux et le magistrat qui éclairent l’histoire récente et douloureuse de la Nouvelle-Calédonie. Une assistance nombreuse et attentive, assistait à cette lecture, tandis que dans une autre pièce, Liliane Tauru, auteure réputée de contes pour jeunes enfants, animait un atelier de dessin proposé à des collégiens très appliqués.

L’écrivain Jean Vanmai, Calédonie d’origine vietnamienne, auteur de la saga Chàn Dang qui conte l’histoire des travailleurs tonkinois embauchés sur les mines du nord de la Nouvelle-Calédonie, s’est immédiatement lié d’amitié avec son compatriote, M. Van Thiep Nguyen, Ambassadeur-Correspondant de l’Organisation Internationale de la Francophonie. Un autre atelier d’adolescents s’exerçait à l’art oratoire dans le superbe jardin de la Maison du Livre et de la Nouvelle-Calédonie.

M. Weniko Ihage pose avec son ami du pays frère, le Vanuatu tandis que Mme Valérie Meunier,
directrice du CREIPAC rayonne entre MM. Van Mai et Van Thiep Nguyen.

 

Le Pilou des Mots 2016
Exposition Chàn Dang
Merveilleuses Marionnettes sur l’eau

Concours de poésie sur le thème de  la Protection de la nature et la saga des Chàn Dang

Juniors : 1er prix, Noah, 2e prix, Jade – 3e prix, Inès 
Adolescents : 1er prix, Audrey – 2e prix, Atea – 3e prix, Enzo 

  Adultes : 1er prix, Mathieu MONTBRISSOUS, 2e prix, Annick BLANCHARD 
Prix spécial du jury : Eduard TARA, Roumanie
Prix du Vanuatu : Classe CEA1 du Lycée Jean-Marie Gustave Le Clézio de Port-Vila

La remise des prix à la Maison du Livre – Photo de droite, le jury présidé par M. Van Mai

Exposition Chàn Dang
Merveilleuses Marionnettes sur l’eau

En l’honneur du Vietnam, le pays invité par les organisateurs du 9e Forum du Pacifique, Mme Sonia Lagarde, Députée-Maire de Nouméa, a encouragé l’accrochage  aux grilles de l’Hôtel de Ville, d’une superbe exposition de photos anciennes commémorant la venue et l’implantation dans le pays de travailleurs volontaires venus du Tonkin. Ces contingents se succédèrent pendant la période 1891 à 1939, date du dernier convoi. Ils avaient été recrutés pour travailler sur les mines de nickel, de chrome et de cobalt, principalement dans la région de Koumac au nord de la Nouvelle-Calédonie.

Leurs conditions de vie extrêmement pénibles ont été relatées dans l’extraordinaire saga dite des Chàn Dang (en français Pieds engagés ou bien Engagés sous contrat), par l’écrivain calédonien, d’origine de Hanoï, Jean Vanmai, lui-même descendant de ces quasi forçats. Comme il ne restait que quelques jours pour aller découvrir un pan très important de l’histoire calédonienne, l’Alliance Champlain a grappillé quelques clichés de cette période.

     

Merveilleuses Marionnettes sur l’eau

 

Dans le cadre de ce 9e Forum, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et CREIPAC ont eu  le plaisir de faire découvrir au public calédonien, Les marionnettes sur l’eau. Il s’agit d’un spectacle féérique en deux parties, présenté par le très renommé Théâtre national des marionnettes du Vietnam. La première partie est dédiée à des danses traditionnelles tandis que la deuxième partie laisse place aux marionnettes sur l’eau.

Trois séances étaient prévues au Centre culturel du Mont-Dore, le vendredi 4 novembre (20h00) et le samedi 5 novembre (14h00 et 18h00).

Dix-sept artistes venus tout spécialement d’Hanoï pour présenter un art unique, spécifique au Vietnam, qui plonge ses racines au XIIème siècle.  Cet art traditionnel fait revivre la culture des paysans des rizières du nord du pays avec toutes sortes de personnages issus de la mythologie vietnamienne. Dragons, serpents, poissons d’or ou d’argent et autres déesses s’invitent et jouent avec notre imaginaire.  Ce sont aussi des paysans avec leurs buffles, des pêcheurs qui nous invitent dans une danse joyeuse, au son d’instruments traditionnels. Puis les marionnettes, sculptées dans le bois, peintes  de couleurs vives, surgissent d’un bassin en se livrant à mille et une facéties. La magie et  l’émerveillement opèrent.

Un spectacle somptueux qui a ravi tant les petits que les grands.  

Les places étaient en vente sur e-ticket : https://www.eticket.nc/ ou directement à la billetterie du Centre culturel du Mont-Dore.

Un coquetel d’au-revoir rassemblait pour une dernière rencontre tous les acteurs de cette belle manifestation pour la promotion de la Francophonie et de la langue française. L’Alliance Champlain y était conviée, accompagnée de Brigid Morel, la cheffe de cabinet de M. Bernard Deladrière, Membre du Gouvernement en charge de la Francophonie.

  Mesdames Michèle Beaudeau, Yannick Petre-Hickson, Dominique Satgé, membres du bureau de l’Alliance Champlain posent devant Mme Brigid Morel, Cheffe de Cabinet de M. Deladrière, en charge de la Francophonie au sein du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie.  

 

À l’année prochaine… pour un 10e Forum francophone du Pacifique !


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés