SEMAINE DE LA LANGUE FRANÇAISE ET DE LA FRANCOPHONIE


Semaine internationale de la langue française et de la francophonie
en Nouvelle-Calédonie

Chaque année, durant la 3e semaine de mars.

C’est sous ce titre que la première semaine de sensibilisation à la langue française a été organisée en France, du 18 au 24 mars 1996, dans le cadre de la « Journée internationale de la Francophonie » qui en référence au sommet de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) à Niamey (Niger), se déroule le 20 mars de chaque année. Cette date commémore en effet, l’anniversaire de la création de l’Agence Universitaire de la Francophonie, puis de l’OIF.

L’opération « Le français comme on l’aime »  fut l’occasion, pendant une décennie, de mettre l’accent, à la fois sur la richesse, la vitalité, la diversité du français et l’attachement qui lui est porté par les francophones du monde entier. L’objet était également de susciter l’intérêt pour le capital linguistique, culturel et économique que représente la langue française. En organisant cette manifestation, la France a rejoint ses partenaires du Québec, du Canada et de la Communauté française de Belgique qui ont consacré aussi cette semaine à la langue française.

Nota : Les informations ci-dessus, dont le texte a été légèrement remanié par l’administratrice du présent site, sont tirées de la Lettre du Conseil Supérieur et de la Délégation Générale à la langue française, n°5, 2e trimestre 1996.

En 2007, les Dix mots ont succédé au Français comme on l’aime, avec chaque année un choix d’une dizaine de mots à mettre en exergue et à fêter. Ils sont choisis par un jury composé de la Belgique, de Haïti,  du Québec, de la Suisse, de l’Organisation internationale de la Francophonie et bien sûr, de la France.

L’Alliance Champlain a été la première association calédonienne à participer tous les ans, depuis 1997, à la Semaine internationale de la langue française pendant la troisième semaine du mois de mars. Conférences, émissions de radio, articles de presse font connaître la richesse de la langue française et l’importance de la Francophonie aux habitants du pays.

La première conférence, en 1996, était animée par le Président Daniel Miroux à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nouméa, en présence de M. Jean-François Carenco, le Secrétaire général du territoire et d’un public de près de 80 personnes.

Jusqu’en 2002, l’Alliance Champlain a organisé, à Nouméa, la rencontre d’importants acteurs des milieux de l’enseignement, de la culture et de l’administration, à la Chambre de Commerce et d’Industrie, lors des conférences annuelles sur la langue française et la Francophonie.

En mars 2003, la manifestation prend un nouvel essor : jusqu’à présent cantonnée à un rendez-vous annuel assez conventionnel, l’Alliance Champlain l’ouvre à l’ensemble du public calédonien grâce à l’appui des institutions de la Nouvelle-Calédonie, en particulier de M. Jean Lèques, maire de Nouméa qui approuva en 2002, l’idée d’un Jeudi de l’Anse Vata sur le thème de la langue française et de la francophonie.

Depuis, le rendez-vous est proposé chaque année aux Calédoniens, par l’Alliance Champlain. La Bibliothèque Bernheim accueillera les Journées de la Langue française et de la Francophonie en 2003, 2005 et 2006. En 2004 et 2007, la manifestation a pu bénéficier du site Place des Cocotiers à Nouméa et de l’infrastructure des Jeudis du Centre Ville mise à disposition de l’Alliance Champlain par l’Association (institutionnelle) Nouméa Centre Ville.

 

1ère Semaine de la Francophonie à Nouméa, Bibliothèque Bernheim,       en 2003.

 

1ère « semaine » en 2003 à la Bibliothèque Bernheim

2e Semaine en 2004 accueillie dans le cadre des Jeudis du Centre Ville (Nouméa)

 

5ème semaine en 2004, dans le même cadre. Jean Kohen membre de l’Alliance Champlain (à gauche sur la photo) y avait animé une Course aux chansons qui avait connu un grand succès.

 

« Le Français comme on l’aime » a depuis laissé la place à un thème annuel décidé par le Ministère de la Culture en partenariat avec la Belgique, le Québec, Haïti,  la Suisse et l’Organisation Internationale de la Francophonie, elle-même. Depuis, les amoureux de la langue française peuvent en explorer toutes les ressources à partir des Dix mots de la Francophonie, proposés depuis 2007 sous les thèmes suivants.

 

2017 Dis-moi dix mots sur la Toile

2016 – Dis-moi dix mots en langues françaises

2015 – Dis-moi dix mots que tu accueilles
2014 – Dis-moi dix mots à la folie
2013 – Dis-moi dix mots semés au loin
2012 – Dis-moi dix mots qui te racontent
2011 – Dis-moi 10 mots qui nous relient
2010 – Dis-moi 10 mots dans tous les sens
2009 – Dix mots pour demain
2008 – Les Dix mots de la rencontre
2007 – Les Mots migrateurs

Depuis 2009, les villes de Dumbéa, Mont-Dore, Païta, Poindimié et Thio, participent au lancement de la Semaine de la langue française et de la Francophonie et accueillent les magnifiques expositions des 10 Mots offertes par le Ministère de la Culture à l’Alliance Champlain. À qui revient l’honneur et le grand plaisir de les mettre à la disposition des quatre principales bibliothèques publiques de l’agglomération nouméenne.

  Pour en savoir plus, allez dans le menu et cliquez sur les rubriques SLF 2016, 2015, 2014.

                                                                                          

Les commentaires sont fermés